lundi 18 mai 2009

Cao Fei et le héros virtuel.


Volet II : "Younger Than Jesus".

Cao Fei est célèbre pour ses créations de cités poétiques à partir d'un matériel tiré de la vie quotidienne qui questionnent la modernité et notre désir d'utopie.

Pour l'exposition, elle a réalisé une série de photos mettant en scène ces jeunes dans les grandes cités chinoises qui sont passionnés par les jeux de rôles, comme dans son film Cosplayer (costume players). Ces joueurs réalisent des costumes élaborés pour se créer des identités héroïques.





Cao Fei met alors en valeur le clivage entre les générations : parents cloisonnés dans leur quotidien et enfants aspirés par la technologie au point qu'ils semblent vivre dans des mondes parallèles irréconciliables.



Le but dans ces jeux de rôles est de rendre mythologiques à nouveau la ville de béton et la vie : cependant le virtuel risque de prendre le pas sur le réel.



La dernière photographie montre la jeune fille morte : suicidée ? disparue dans son imaginaire ? tuée dans un jeu qui a mal tourné ? Ou peut-être est-ce le personnage imaginaire qui finit par être rejeté ? Ou encore l'artiste elle-même qui fait mourir cette série artistique pour ensuite se renouveler.

Laureline Amanieux, ©.