samedi 20 juin 2009

Parfois Neruda est homme et femme.

http://www.youtube.com/watch?v=
Pour la fête de la musique, faisons aussi la fête de la poésie : un soir, j'écoutai Pablo Neruda habité par l'artiste prénommée Yasmine, tandis qu'auprès d'elle jouait le multi-talentueux Etienne Dumas-Brisson dont j'ai déjà eu l'occasion de parler ici.

C'était au Club des poètes à Paris où chacun peut se rendre trois soirs par semaine grâce à la ferveur de Blaise Rosnay, Yasmine et leur fils Timothée qui maintiennent allumés pour nous la Poésie. Et grâce à ceux qui viennent ou reviennent grandir ce feu avec eux aujourd'hui.

En attendant une vidéo inédite d'Etienne Dumas et de moi-même autour de l'histoire passée, présente et future du Club, voici une vidéo filmée par Blaise Rosnay ce soir-là (cliquez ici). Bien d'autres sont présentes généreusement sur youtube.

Ou quand Neruda s'est infusé dans les mains d'un homme et la voix d'une femme.

Laureline.